JavaScript is disabled in your web browser or browser is too old to support JavaScript. Today almost all web pages contain JavaScript, a scripting programming language that runs on visitor's web browser. It makes web pages functional for specific purposes and if disabled for some reason, the content or the functionality of the web page can be limited or unavailable.
vieraskieliset / en-francais

« Tout pouvoir m'a été donné »

Siionin Lähetyslehti
vieraskieliset / en-francais
2.4.2014 0.00

Juttua muokattu:

1.1. 23:50
2020010123504920140402000000

Avant son as­cen­si­on, le Christ res­sus­cité don­na à ses dis­cip­les la tâche d'an­non­cer le mes­sa­ge du sa­lut dans le mon­de en­tier. Il pro­mit d'être avec les siens tous les jours, jus­qu'à la fin du mon­de. Cet­te pro­mes­se de Jésus est tou­jours en vi­gu­eur. El­le nous don­ne du cou­ra­ge et nous af­fer­mit lors­que nous tra­vail­lons pour le ro­yau­me de Dieu. Les fidè­les de Jésus peu­vent être ras­surés. Jésus nous dit : « Sois sans crain­te! »

L'au­to­ri­sa­ti­on de prêcher la bon­ne nou­vel­le

Jésus a don­né aux ser­vi­teurs de son ro­yau­me la tâche la plus im­por­tan­te dans le mon­de : cel­le de proc­la­mer l'évan­gi­le de la grâce et de la gloi­re de Dieu pour le sa­lut des âmes. Jésus a ex­horté les siens à al­ler au mi­lieu des hom­mes et à prêcher la re­pen­tan­ce et le par­don des péchés (Luc 24 : 47). Il les a ex­horté à les bap­ti­ser et à leur en­seig­ner com­ment on vit com­me en­fant de Dieu ici dans le mon­de (Matt 28 : 19–20). Ce tra­vail ne se fait pas avec des mots qui vien­nent de la sa­ges­se hu­mai­ne, mais seu­le­ment par le pou­voir du Saint-Esp­rit (1 Cor. 2 : 4–5).

Le Christ res­sus­cité dit à ses dis­cip­les, der­riè­re les por­tes ferm­ées :

« Re­ce­vez l’Esp­rit Saint. Ceux à qui vous par­don­ne­rez les péchés, ils leur se­ront par­don­nés » (Jean 20 : 22–23). Le mi­nistè­re du sa­cer­do­ce du Saint-Esp­rit a été con­fié à tou­te l’Église, aux fem­mes et aux hom­mes, aux en­fants et aux adul­tes.

La tâche mis­si­o­nai­re don­n­ée par le Christ est tou­jours en vi­gu­eur. Il amè­ne sa pa­ro­le et l’évan­gi­le de son ro­yau­me où il veut. Il mont­re à ses fidè­les le bon temps et l’end­roit pro­pi­ce pour proc­la­mer la pa­ro­le de la vie.

Des ad­ver­sai­res de la pa­ro­le de Dieu

Dans le mon­de, il y a tou­jours eu de ceux qui ont résisté à la proc­la­ma­ti­on du ro­yau­me de Dieu. Il en était ain­si déjà à l’épo­que de Jésus. Dès le début, l'ad­ver­sai­re de Jésus a uti­lisé com­me l’ar­me cont­re Dieu la qu­es­ti­on: « Dieu l'a-t-il réel­le­ment dit ? » (Gen 3 : 1). Les ad­ver­sai­res de la pa­ro­le de Dieu se fient à leur prop­re rai­son et à la scien­ce qu­and ils es­sa­yent de prou­ver que la pa­ro­le de Dieu est inu­ti­le. Au mo­ment où le Christ cru­ci­fié était l’ob­jet des rail­le­ries, on au­rait dit que le pou­voir des ténèbres al­lait tri­omp­her. Ce­pen­dant est levé l'au­be du troi­siè­me jour où le Christ est res­sus­cité – com­me vain­qu­eur.

Dieu con­fie de son pou­voir aux hom­mes

Dieu a tout le pou­voir. Il a con­fié de son pou­voir aux hom­mes aus­si. Dans son évan­gi­le, Jean par­le de la ren­cont­re ent­re Pi­la­te et Jésus. Pi­la­te dit à Jésus : « Ne sais-tu pas que j'ai le pou­voir de te relâc­her, et que j'ai le pou­voir de te cru­ci­fier ? Jésus répon­dit : Tu n'au­rais sur moi au­cun pou­voir, s'il ne t'avait été don­né d'en-haut » (Jean 19 : 10–11).

Il y a dif­fé­rents gen­res de pou­voir: du pou­voir défini par not­re emp­loi ou not­re po­si­ti­on, du pou­voir d'opi­ni­on ou du pou­voir d'un pa­rent sur son en­fant. Nous som­mes res­pon­sab­les de­vant Dieu de la fa­çon dont nous exer­çons not­re pou­voir par­mi les gens. Est-ce d'une ma­niè­re en­cou­ra­ge­an­te ou op­p­res­si­ve que nous l'exer­cons à la mai­son et à l'exté­rie­ur ?

Une fois, le Christ res­sus­cité posa à Pier­re la qu­es­ti­on sui­van­te: « Si­mon, fils de Jo­nas m'ai­mes-tu ? Pier­re lui répon­dit : Oui, Seig­neur, tu sais que je t'ai­me » (Jean 21 : 16). L’amour de Dieu nous ap­pel­le à re­con­naît­re not­re res­pon­sa­bi­lité dans l'exer­ci­ce du pou­voir, et sur­tout à ai­mer nos proc­hains ici et ail­leurs. La plus gran­de ma­ni­fes­ta­ti­on de l'amour, c'est de par­ler du Sau­veur des pécheurs et d’an­non­cer la pa­ro­le de la grâce et de la rémis­si­on des péchés.

Tex­te: Jor­ma Nii­ni­kos­ki

Sour­ce : Sii­o­nin Lä­he­tys­leh­ti 2/2013

Tra­duc­ti­on: VS

Teks­tis­sä kä­si­tel­lään seu­raa­via raa­ma­tun­koh­tia: Matt. 28 : 18

Jul­kais­tu rans­kan­kie­li­ses­sä kie­li­liit­tees­sä 4/2014.

19.7.2024

Herra on kuningas! Riemuitkoon maa, iloitkoot meren saaret ja rannat! Pilvi ja pimeys ympäröi häntä, hänen istuintaan kannattavat vanhurskaus ja oikeus. Ps. 97:1–2

Viikon kysymys