Lauantai 18.11.2017
"
Jeesus sanoi opetuslapsille: "Mitä tahansa asiaa kaksi teistä yhdessä sopien maan päällä rukoilee, sen he saavat minun Isältäni, joka on taivaissa." Matt. 18:19

Parlez de ce qui est bon et utile

en français 11.5.2015 15:54 | Siionin Lähetyslehti
Le point de vue le plus important de la lettre aux Ephésiens, c’est la communion et l’unité des chrétiens. Notre texte donne plusieurs conseils pratiques à ce sujet. La plupart d’exhortations de Paul sont claires : dites la vérité à votre prochain, ne vous disputez pas, ne parlez pas de façon malsaine, chassez loin de vous tout sentiment amer, toute irritation, toute colère, ainsi que les cris et les insultes.
Même Jésus s’est mis en colère

« Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas. » (Éph4 : 26) Ce verset peut nous sembler assez gênant. Paul exhorte ses lecteurs à manifester le sentiment de colère, pour qu’ils puissent puis discuter de la cause de ce sentiment de façon constructive. Le sentiment de colère n’était pas étrange même pour le Christ. Dans la Bible on raconte la colère que ressentait le Christ au moment où il chassait les changeurs d’argent hors du temple ou discutait avec les pharisiens sur l’opportunité de faire du bien le jour du sabbat (Marc 3 : 1-5).

Quel est le contraire de l’amour? Ce n’est pas forcément la haine mais plutôt l’indifférence. On peut sans doute mettre un signe d’égalité entre l’indifférence et le manque d’amour, qui sont tous les deux contre le vouloir de Dieu. Il y a un exemple d’un tel manque d’amour dans les premières pages de la Bible, où Dieu pose la question « Où est ton frère Abel? » et Caïn y répond en disant  : « Je ne sais pas ; suis-je le gardien de mon frère, moi? » Contrairement à l’indifférence, la colère est un signe que l’autre personne a de l’importance pour moi. En effet, la colère est le plus souvent motivée par quelque chose qui nous dérange dans notre relation et qui doit être réglée.

L’amertume brise l’amour

Ce qui est le problème dans la mise en colère, c’est que souvent, notre nature corrompue apparaît et que nous montrons notre colère en insultant nos proches par des mots ou des actes méchants ou par des négligeances. Face à ce genre de comportement, une réaction humaine facile serait de répondre au mal par le mal et de devenir amer. C’est pourquoi le conseil que l’on trouve dans la lettre aux Ephésiens sur le règlement des désaccords avant le coucher du soleil est toujours actuel et important. De cette façon, nous ne permettons pas au diable (Éph 4 : 27) de briser et écarter l’amour du Christ dans nos cœurs.

« Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole malsaine, mais s’il y a lieu, quelque bonne parole qui serve à l’édification nécessaire et communique une grâce à ceux qui l’entendent. » (Éph 4 : 29) Sur la base du texte d’origine, la ‘parole malsaine’ peut aussi être traduite comme ‘parole pourrie’ ou ‘parole qui répand de la pourriture’. Cela couvre les indécences, mais aussi le fait de parler du mal, la médisance malicieuse, et tout discours qui viole l’amour. Au lieu de ces paroles malsaines, nous devrions chercher à parler d’une façon constructive et positive, et toujours pour le bien de nos proches.

Le conseil de Paul aux Colossiens était : « Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel »  (Col 4 : 6). Le sel empêche les aliments de pourrir. Ainsi Paul exhorte-t-il un enfant de Dieu à servir comme une lettre de mission ouverte en reflétant par sa propre vie - en paroles et en actes - l’amour du Christ qui appelle les gens au royaume de Dieu.

« Pardonnez-vous réciproquement »

L’obéissance à la Parole de Dieu garantie que nous n’attristons pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel nous avons été scellés pour le jour de la rédemption. L’enfant de Dieu a reçu le Saint Esprit comme un cadeau dans son cœur. C’est un cadeau extrêmement précieux qui doit être protégé par tous les moyens, parce que c’est par ce cadeau que nous avons la participation à la vie éternelle.

Notre texte se termine avec un enseignement qui est bon à retenir tous les jours de notre vie : « Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, faites-vous grâce réciproquement, comme Dieu vous a fait grâce en Christ. » (Éph 4 : 32). Ici, l’apôtre Paul exhorte l’Église d’Éphèse à prendre soin de l’unité et de l’amour mutuel. Dans cette tâche, l’élément clé c’est l’évangile du pardon.

Même si la parole de Dieu nous exhorte à éviter le mal et à penser à l’intérêt de nos proches, et malgré notre bonne volonté, nous avons du mal à obéir à la volonté de Dieu. C’est pourquoi l’enfant de Dieu a besoin de beaucoup de pardon et beaucoup de courage de demander et de croire le pardon. L’homme à qui l’on pardonne beaucoup aime beaucoup.

Texte : P. M.
Traduction : Satu Komulainen
Source : Siionin Lähetyslehti 7-8 / 2014

Tekstissä käsitellään seuraavaa raamatunkohtaa: Éph 4 : 25-32
Julkaistu ranskankielisessä kieliliitteessä 6.5.2015.

Liikeilmoitukset

Toim. Toivo Määttä

Evankeliumin ihmeitä

Evankeliumin ihmeitä sisältää vanhoillislestadiolaisten saarnaajien ja sanankuulijoiden kokemuksia seuroista ja seuramatkoilta 1800-luvulta 2000-luvulle. Kokemuksia on kotimaan lisäksi muista Pohjoismaista, Keski-Euroopasta, Amerikasta, Venäjältä ja Afrikasta. Kirjan keskeinen sanoma on, miten ihminen saa syntinsä anteeksi.

25 €

Suomi suloisin, CD 124

Suomi suloisin on ikkuna kotimaamme luonnon ainutlaatuisuuteen ja kansanluonteeseen. Äänite juhlistaa 100-vuotiasta Suomea nuorisokuoron raikkaalla laulannalla. Levyllä on perinteisten isänmaallisten laulujen ja kansanlaulujen lisäksi monien koulumuistoissa elävät maakuntalaulut.

24 e

Toim. Pekka Kinnunen, Pirkko Tala, Yrjö Tala

Raamatusta en luovu

Raamatusta en luovu kertoo maailmasta, jossa Martti Luther syntyi, kasvoi, kävi koulua ja astui eurooppalaiseksi vaikuttajaksi. Kirjassa keskitytään ennen kaikkea niihin Lutherin elämää koskeviin tapahtumiin, joilla on ollut merkitystä uskonpuhdistukselle.

22 €

Toim. Sirkka Lehto ja Ari-Pekka Palola

Vanhurskas elää uskosta

SRK:n vuosikirjan 2017 sisältö liittyy kahteen merkkivuoteen: uskonpuhdistuksen 500-vuotisjuhlaan ja maamme itsenäisyyden 100-vuotisjuhlaan. Kirjan nimi muistuttaa uskonpuhdistuksen keskeisimmästä löydöstä, uskonvanhurskaudesta, sekä siitä, että elävä usko väistämättä näkyy ihmisen elämässä.

23 e

Mediatilan tähän myy Päivämiehen ilmoitusmyynti.
Ota yhteyttä:
pm.ilmoitukset@srk.fi